Un séjour réussi aux Saintes passe par la qualté de l'hébergement. Quelle que soit la durée de votre séjour à Terre de Bas la location chez Coco d'Îles vous garanti un voyage inoubliable.

 

locationlessaintes.com  -  www.joellebarandon@me.com  -  06 63 82 37 01

Recommandé et référencé (liens cliquables)

TRACES DE RANDONNEES PEDESTRES

Quelques conseils :

 

des  chaussures de marche .

terrain glissant en temps de pluie.

 

NB : le temps indiqué ne tient pas compte :

du temps pour se rendre au départ de la trace,

des arrêts photos,

des rencontres … de tout type !!

 

Toutes les traces au départ de Grande Anse  vous feront passer par la table d'orientation de

la citerne où vous aurez un point de vue exceptionnel sur l'ensemble de l'Archipel guadeloupéen Basse-terre – Grande Terre -Terre-de-Haut – Marie Galante – Désirade et l'île de  la Dominique.

Toutes les traces peuvent être utilisées dans les deux  sens.

 Il n'y a aucun animal dangereux sur l'île,  et les couresses (couleuvres endémiques) que vous pourriez rencontrer sont tout à fait inoffensives.

 

Trace jaune

Elle s'étire de la plage de Grande Anse jusqu'à la baie confidentielle de l'Anse à Dos. Cette trace se découvre telle une palette de couleur tout au long de son parcours, alternant en bordure du littoral les bleus profonds et variés de la baie des Saintes, et les verts intenses des bois d'inde traversés sur les plateaux, en passant par les tons chauds d'une savane assez inattendue. Le tout est émaillé de panoramas exceptionnels sur l'archipel guadeloupéen. Il est impossible de regretter les quelques efforts qu'il faudra fournir, tant cette randonnée a tous les atouts pour séduire.

A l 'extrémité de la plage de Grande Anse, la trace longe le littoral et permet une vue exceptionnelle sur la Baie des Saintes. Au départ, passage sous quelques mancenilliers (ne  pas stationner dessous par temps de pluie, il est formellement  INTERDIT de toucher  feuilles, fruits et branches très toxiques).

Par la suite, la trace, toujours en bordure de littoral, alterne petites montées et descentes permettant des vues intéressantes sur la mer et l’îlet Patébaie des Saintes.

On franchit une porte en bois que l'on pense à refermer à cause des animaux.

Après la traversée d'une ravine encombrée de grosses pierres, la trace remonte progressivement et traverse une savane plus aérée avec une belle vue sur la Basse-Terre et la Pointe à Vaches.

Arrivés à une barrière de branches entremêlées, 20 mètres à droite, il est possible de voir des ruines d'habitation (citernes ..). Enjambez ensuite la barrière, la trace grimpe très rapidement entre les roches dans une forêt de bois d'inde. L'ascension des contreforts du Morne Sec débouche progressivement dans une forêt plus fraîche et plus imposante. Des ruines de murs d'habitations se devinent de parts et d'autres de la trace sous des courbarils et des gommiers de belle taille.

◆Anse à Chaux

◆La trace rejoint ensuite la trace bleue, le tracé se poursuit en parallèle.

◆La mare de l'étang apparaît sur la gauche avec ses habitants : tortues molokoï

◆et perdrix à croissant ...

◆on débouche par un chemin plus large sur la route du nord.

◆Arrivés sur celle-ci, on peut revenir sur Grande Anse à gauche ou descendre aux villas de Petites Anses à droite.

 

difficulté : moyenne

temps : 3h 

distance : 6,8 kms dont 2,3 kms de route bétonnée

dénivelé: 240 mètres 

 

 

 

  la trace du dessus de l’étang ou  trace bleu

 

 

C'est une ascension paisible entre grosses pierres et arbustes jusqu’au plateau plus frais, à la végétation plus imposante et variée.

◆Son intérêt principal réside – outre son tracé accessible à tous – à la découverte, tout au long du parcours, d'une végétation de littoral (xérophile), alternant avec une végétation d'altitude ( mésophile) à plus de 200 mètres du niveau de la mer. C'est une randonnée riche pour la découverte de la faune et de la flore locales.

◆À l'extrémité de la plage de Grande Anse, sur la gauche, départ le long d'une petite ravine. On longe quelques cases puis la trace grimpe et serpente  entre les roches. Éviter de stationner sous les  mancenilliers (lorsqu'il pleut ou de toucher les feuilles et fruits et branches très toxiques). La trace débouche sur un petit plateau, puis regrimpe rapidement sur les contreforts du Morne Sec

◆La végétation arborée est de plus en plus installée : courbarils, poiriers et bois d'inde.

◆La trace s'aplanit ensuite entre les roches, le sous-bois est plus frais, les arbres gommiers et courbarils sont plus imposants.

◆On rejoint ensuite la trace jaune en parallèle. Le chemin en forêt est plus ouvert. Plus loin, une mare sur la gauche avec ses habitants, tortues molokoï et perdrix à croissant.

◆Elle débouche sur la route du nord avec la possibilité de rejoindre soit Petites Anses sur la droite, soit Grande Anse sur la gauche..

 

 

◆difficulté : moyenne

◆temps : 1 heure

◆distance : 2,1 km 

◆dénivelé:  240 mètres 

la trace du morne ou trace orange

C'est une longue descente vers le village de Petites Anses. Une belle traversée de la forêt au cœur de l'île avec une arrivée paisible et reposante à la mare Grand Trou, avec la possibilité d'admirer les tortues molokoï, les iguanes et les oiseaux : cette randonnée est riche de rencontres.

 

◆elle part de la route du Nord,

◆prendre à gauche à hauteur des bambous

◆la trace descend très progressivement dans une forêt aérée, elle serpente entre les roches, les gommiers, les pommes-cannelles et les bois d'inde.

◆gommier

◆À mi-distance on traverse une zone plus dégagée où des habitants font encore du charbon de bois de manière traditionnelle .

◆La trace dégringole toujours, on débouche sur le terrain de football  face à la mare Grand Trou qui vaut le détour dans le village de Petites Anses,

◆le retour peut se faire soit à pieds le long de la route du Sud, qui offre un point de vue magnifique sur les îlets et la Dominique, soit en taxi collectif.

 

difficulté:moyenne

temps : 45mn

distance : 1,7 kms

dénivelé:180 mètres

 

 

descente vers Grande Anse

 

descente vers Petites Anses

 

 

 

Mare de l'étang

 

 

 la trace du pieds de L’étang ou TRACE ROUGE

C' est la trace la plus courte, mais peut être la plus intense par son ascension progressive du morne Sec dans un univers de roches et de végétation variée qui alterne avec des vues exceptionnelles sur la baie des Saintes. Son passage près des mares et des ruines d'habitations en fait une randonnée séduisante par son concentré de découvertes.

 

◆Départ de la route du Nord, on tourne à droite en haut de  la côte, puis à gauche sur les deux traces en béton .qui longent  la ravine, prendre à gauche sur le talus au panneau .

◆on monte entre surelles , goyaviers et alamandas pourpres,

◆très rapidement la trace passe entre le Morne Déjel et le Morne Sec. De beaux points de vue sur la plage de Grande Anse et la Baie des Saintes,

◆l'ascension se termine sur un plateau boisé, la trace est ombragée.

◆Une ruine d' habitation atteste d'une ancienne activité agricole sur ces plateaux.

◆on rejoint ensuite sur les traces bleues et jaunes en parallèle.

◆Des mares jalonnent ce tracé dans lesquelles on peut observer des tortues molokoï, perdrix à croissant..... avant de rejoindre la route du nord, avec la possibilité comme pour les autres traces, de rejoindre soit Petites Anses, soit Grande Anse.

 

 

Difficulté : moyenne

temps : 45mn

distance : 1,8km 

dénivelé:  180 mètres